La Confrérie de la Dague Noire T01

La Confrérie de la Dague Noire, tome 01 : L’amant ténébreux

Auteur : J.R WARD

Editions : Editions Milady

Nombre de pages : 559 pages

Genre : Bit-Lit

Date de sortie : 11 juin 2010

4ème de couverture :

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qu’il incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…

Mon avis :

J.R WARD s’approprie le mythe des vampire afin de le faire à sa façon. Nous allons découvrirent que les vampires ne dans cet univers ne peuvent se nourrirent que sur des vampires (ou humaines) du sexe opposé. Il en est de même pour les femelles.

Dans ce premier tome, nous allons suivre la mutation d’une jeune humaine en vampire. Pour se faire un homme va l’aider. Et c’est homme n’est autre que le roi des vampires : un homme grand et fort.

Leur rencontre va être bouleversante : ils vont immédiatement être attirés l’un vers l’autre et le tout sera un vrai feux d’artifices.

Mais dans cet univers les vampires ont des ennemis : les éradiqueurs : des hommes qui ont vendus leurs âmes afin de pourchasser les vampires et tenter de mettre fin à leur espèce.

C’est ici que la Confrérie de la Dague Noire intervient : elle regroupe les meilleurs guerriers vampires au sein de cette confrérie. Ces personnes seront alors à même de neutraliser les éradiqueurs afin que leur espèce prospère.

Mais que vient donc faire notre chère Beth au milieu de cet univers ? Je vous laisse le découvrir.

Un Bit-Lit que j’ai particulièrement apprécié. J’en avais lut d’autre récemment qui m’avaient tous plus déplus les uns que les autres. Et là, la modification que l’auteure apporte aux vampires, le fait de voir ces personnages bourrus devenir des grands mâles amoureux est très bien travaillé. Une très belle plume, et une grand hâte de continuer cette saga afin d’en découvrir un peu plus sur les autres membres de la confrérie.

Note : 16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :