Éternelle Odyssée

Éternelle Odyssée

Auteur : A.F LUNE

Editions : Noir d’Absinthe

Nombre de pages : 444 pages

Genre : Science-Fiction, Mythologie

Date de sortie : 7 février 2019

4ème de couverture :

Harms Moyser est un soldat Lycaon engagé sur le Prétorien, vaisseau spatial amiral de la flotte humaine. Au cours d’une bataille contre les Enkidous, l’ennemi héréditaire de l’humanité, le vaisseau est happé par une tempête stellaire et doit se poser en catastrophe sur une planète inconnue. L’équipage y découvre des hommes, au stade de civilisation antique, qui les prennent pour des dieux. Et si ces derniers n’avaient pas tort ?

Mon avis :

Notre héro se nomme Harms Moyser, et du haut de ses un mètre quatre-vingt-huit, il fait partit de la race des nains.  C’est un soldat Lyacon qui combat à bord de vaisseau le Prétorien, sous les ordres d’un Homme-vrai nommé Kesko. Une des caractéristiques qui différencie les Hommes-vrais des autre est leurs couleurs de peau. Les Hommes-vrais sont blanc, pâles et les autre sont plutôt basanés.

Le vaisseau ennemi contre qui ils combattent au début de l’histoire est un vaisseau des Enkidous, une espèce reptilienne.

Lors de ce combat, une tempête va surgir et expédier le vaisseau sur une planète à l’autre bout de la galaxie. Lors de leurs arrivée, un village est assaillit par des ennemis. Harms étant le spectateur d’une horrible scène va éliminer ces ennemis. Il sauve alors une jeune fille ainsi que le reste de son village. Cette petite fille va donc rester auprès de lui, et il va également d’attacher à elle. Sur cette planète, il n’y a pas toutes les technologies auxquelles ils sont habitués, et ils ne parlent pas la même langues qu’eux. Mais Harms comprend cette langue qui est l’aède : une ancienne langue. Il est donc le seul a pouvoir communiquez avec ce peuple. J’ai beaucoup apprécié la référence historique (du moins c’est comme cela que je l’ai interprétée) sur le peuple sauvée par des hommes, qui prendront ensuite pour des Dieux).

Pour la seconde fois, un des points fort de ce roman : sa couverture. Et oui, je la trouve tout simplement magnifique. Mais ce roman à bien d’autres points forts (heureusement). Je commencerait par vous parler de la mise en place d’un univers complet : nous y trouvons de nouvelle races, de nouvelles planètes, et les personnes voyages et combattent à bord de vaisseaux spatiales. Les personnages sont très bien travaillés et nous nous plongeons très rapidement dans le récit. Une intrigue qui nous tient en haleine du début à la fin, et l’évolution des sentiments de notre héro principal : un pur régale.

Ma note : 16/20

Lien Amazon : Éternelle Odyssée

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :