Les Sœurs Carmines T01

Les Soeurs Carmines T01 – Le complot des corbeaux

Auteur : Ariel HOLZL

Editions : Editions Mnémos (Naos)

Nombre de pages : 263 pages

Genre : Fantasy

Date de sortie : 16 mars 2017

4ème de couverture :

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

L’avis de Marion :

Merryvère, alias Merry, est une des trois filles Carmines. Ses sœurs son Tristabelle (la plus âgée) et Dolorine (la plus jeune). Tristabelle est une jeune femme qui rêve de Bals et de se marier avec un homme riche, Dolorine elle joue avec sa peluche en forme de Diablotin qui lui susurre de couper les cheveux de ses sœurs pendant la nuit, ou encore qu’afin de parvenir à ouvrir un pot de confiture, il fallait se munir d’un marteau et d’un burin afin de faire comme si elle brisait une boîte crânienne.

Merry quant à elle, sors la nuit afin de cavaler de toits en toits, et ce qu’elle aime, c’est commettre des cambriolages car c’est une « monte en l’air ».

Elle se sens également coupable de leurs pauvreté car sa sœur, Tristabelle a dût donner sa dôte afin de sortir sa sœur de prison.

L’homme qu’a tué Merry est un homme qui possédait un objet convoité par la famille des Vermeils : une boîte. Elle l’a alors récupérée afin de l’ouvrir et de vendre son contenu pour parvenir au besoin de ses sœurs. Mais elle n’était pas seule la nuit ou cet homme est mort, elle était en compagnie d’un jeune homme.

Elle s’est alors emparée de la boîte et a réussie à l’ouvrir, mais tout ce qu’elle a trouvée à l’intérieur, c’est une cuillère en argent : objet qui permettrait à qui le détient de « ramener à la vie » le défunt, ou bien en la détruisant, d’empêcher cette personne de pouvoir être ramener d’entre les morts. Autant dire que cela n’allait pas aider Merry. Elle décide donc de donner la cuillère à sa petite sœur et d’aller vendre le coffret la contenant.

Mais pendant ce temps, Tristabelle est allée se jeter dans le gueule du loup à cause de « coupons gratuits ». Merry va donc essayer de la dépatouiller de cette salle histoire, mais à quel prix ?

Va s’en suivre une série de péripéties au sein de Grisailles, ou les complots nous seront révélés.

J’ai beaucoup appréciée la plume de l’auteur. Nous sommes très rapidement la tête dans le roman et il est plutôt difficile de s’en détacher. Les personnages sont très attachants, notamment Dolorine qui reste très intrigante et qui nous donne rapidement envie de lire les autres tomes de la saga afin de découvrir un peu plus son univers et d’entrevoir les conversation qu’elle a avec sa peluche. L’univers mis en place reste assez proche du notre, mais ses différences sont très appréciables.

Ma note : 17/20

L’avis de Cyrille :

Les sœurs Carmine, une saga en trois tomes où chacune des sœurs nous font partager leur quotidien à tour de rôle dans un pays imaginaire très noire, où la mort et la désolation est le quotidien de la population de Grisaille.

Dans ce premier tome, nous suivons les aventure de Merry. La rebelle de la famille. Celle qui ne veut surtout pars ressembler à sa grande sœur Tritabelle, trop superficielle à son goût. Celle qui malgré tout à la sens de la famille et cherche à subvenir à ses besoins depuis que leur mère a disparu.

Merry est une « monte en l’air », comprendre une cambrioleuse qui passe une bonne partie de ses journées sur les toits de Grisaille. Lors d’un cambriolage qui tourne mal, elle tue un homme, et tout cela pour se retrouver avec une boite contenant une cuillère. Malheureusement, ses méfaits ne sont pas passés inaperçus et va s’en suivre une folle aventure.

Le style de l’auteur est fluide et très agréable à lire. Merry est une héroïne très attachante, alors même que sa sœur Tristabelle est une peste à qui on a juste envie de mettre une bonne paire de claques. Le livre est aussi agrémenté de passage du journal intime de Dolorine, la petite sœur, ce qui donne une furieuse envie de lire le dernier tome de la saga 🙂

Ce livre est adressé à un public jeune, mais les adultes y trouverons aussi leur compte.

Ma note : 16/20

Lien Amazon : Les Soeurs Carmines T01

Publicités

8 commentaires sur “Les Sœurs Carmines T01

Ajouter un commentaire

  1. J’ai bien aimé ce premier tome des Soeurs Carmines, une bonne introduction de l’univers décalé. J’ai préféré le tome 2 qui parle de Tristabelle au 1. J’ai été très étonnée. Petit détail Ariel Holzl est un homme à ma connaissance ^^

    J'aime

Répondre à bookinblood Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :