La vraie vie

La vrai vie

Auteur : Adeline Dieudonné

Editions : Editions L’Iconoclaste

Nombre de page : 270 pages

Genre : Contemporaines

Date de sortie : 20 septembre 2018

4ème de couverture :

C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est un chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge. Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.
Dès lors, Gilles ne rit plus. Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui apparaît comme le brouillon de l’autre. La vraie. Alors, en guerrière des temps modernes, elle retrousse ses manches et plonge tête la première dans le cru de l’existence. Elle fait diversion, passe entre les coups et conserve l’espoir fou que tout s’arrange un jour.

Mon avis :

Une jeune fille va nous compter l’histoire de sa famille. Une famille qui d’après tous les commentaires que nous avons eut, n’est pas heureuse. Un père violent, qui ne supporte pas le manque de ne pas chasser, qui le fait rentrer dans une bulle de colère perpétuelle.

Un petit garçon qui va changer après avoir vue une scène que personne et surtout pas un enfant ne devrait voir.

Une mère qui vie perpétuellement dans la crainte de son mari, et qui aime plus ses animaux que ces propres enfants.

Notre héroïne était heureuse avec son petit frère, mais tout a basculé lors de la commande d’une glace. La camion du marchand de glace passait chaque semaine près de chez eux, et un jour alors que le marchand mettait un peu de chantilly sur la glace, le bac a explosé. L’homme est donc mort, mais les enfants ont alors la vue de cet homme défiguré et ensanglanté dans leurs mémoires.

Ils sont donc allés dans une des pièces de la maison, celle qui leurs est interdite : la chambre des cadavres. Ici sont entreposés les animaux empaillés que leur père à chasser. Mais l’un de ces cadavre enferme une âme corrompue : la hyène.

Depuis que son petit frère Gilles est entré dans cette pièce et a vu la hyène, il devient alors un chasseur, un charognard. Ses yeux reflètent l’âme de la hyène. Notre héroïne va alors faire partit d’un jeu de chasse malsain.

Un roman très bien écrit, que j’ai dévoré rapidement ! Une histoire tournée tel qu’on ne remarque pas le thème principale (que j’ai relevé, ce n’est que mon point de vue) : la violence au sein des familles. Un roman que je recommande fortement à mon entourage et aux personnes voulant lire un bon roman !

Ma note : 18/20

Lien Amazon : La Vraie Vie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :