Butcher’s Crossing

Butcher’s Crossing

Auteur : John WILLIAMS

Editions : Editions Piranha

Nombre de pages : 304 pages

Genre : Aventure, Western, Contemporain

Date de sortie : 7 Octobre 2016

4ème de couverture :

Dans les années 1870, persuadé que seul un rapprochement avec la nature peut donner un sens à sa vie, le jeune Will décide de quitter le confort d’Harvard pour tenter la grande aventure dans l’Ouest sauvage. Parvenu à Butcher’s Crossing, une bourgade du Kansas, il se lie d’amitié avec un chasseur qui lui confie son secret: il est le seul à savoir où se trouve un des derniers troupeaux de bisons, caché dans une vallée inexplorée des montagnes du Colorado. Will accepte de participer à l’expédition, convaincu de toucher au but de sa quête. Le lent voyage, semé d’embûches, est éprouvant et périlleux mais la vallée ressemble effectivement à un paradis plein de promesses.

Mon avis :

Ce roman est composé de trois parties. Dans la première partie de ce roman, nous allons suivre l’arrivée de Andrews Williams, un jeune homme d’une vingtaine d’années qui vient d’arriver à Butcher’s Crossing, tout droit venu de Ellsworth. En arrivant, il se rend à l’hôtel ou il demandera une chambre, ainsi que l’endroit où il pourrait trouver J.D McDonald, l’homme qui fait les peaux.

Une fois chez ce Monsieur McDonald, il lui a présenté une lettre de son père, qui lui demandait d’aider son fils. J.D proposa alors à Andrews de l’embaucher mais celui-ci refusa, car il voulait avant tout découvrir le monde, et non être coincé à faire de la paperasse. McDonald lui a alors parlé d’autres solutions : ouvrir son propre commerce et acheter des parcelles de terrain, car quand le chemin de fer passera par cette ville cela sera équivalent à une mine d’or, ou bien de chasser. Mais cette idée mettait en rogne le vieil homme. Il lui a donc conseillé de parler à M.Miller si il voulait parler avec un chasseur.

Andrews se rendit donc au bar, où il fit la rencontre de M.Miller, où le soir même ils avaient conclu une affaire : partir ensemble à la chasse. Mais Andrews devrait alors payer l’intégralité des frais. Il accepta car il sentait que cette expédition serait un tournant dans sa vie, et que cela lui apporterait beaucoup.

Dans la deuxième partie du roman, nous allons suivre le parcours de nos quatre personnages, ainsi que leurs montures et leur chargement. Andrews va découvrir les terres arides du Colorado. Il va connaître la souffrance de la chaleur et de la soif, la fatigue.

Alors que tout semblait perdu, ils ont enfin trouvé l’endroit dont Miller parlait depuis des années, un endroit remplit de bisons. Tellement de bisons étaient présents que l’on arrivait à peine à distinguer une bête d’une autre.

Mais la réalité les rattrapa bien assez vite. Étant prit corps et âme par sa chasse, Miller ne voulait pas partir quand ses camarades le lui ont demandé. Ils furent donc prit par la tempête qui les bloqua. Il leur était donc impossible de descendre par le col, et le chemin de la montagne étant trop dangereux, ils ont décidé de passer l’hiver là-haut, avec le peu de provisions qu’ils avaient apportées avec eux.

 

Ce roman me tentait depuis pas mal de temps. Et je ne suis pas déçue ! J’ai beaucoup aimé découvrir Williams Andrew, notre héros, et découvrir son parcours, la manière dont il est devenu un homme. Les parcours des autres hommes qui l’accompagnaient durant son voyage étaient également très intéressants, prenants. On y découvre l’homme à l’état de bête difforme, l’homme en tant que chasseur, et l’homme entrant dans le monde réel.

Un roman qui nous fait suivre une expédition pour la chasse aux bisons, mais aussi le parcours d’un jeune garçon devenu un homme.

Note : 17/20

Lien Amazon : Butcher’s Crossing

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :