Le Sans Dieu

Le Sans Dieu

Auteur : Virginie Caillé-Bastide

Edition : Héloïse d’Ormesson

Sortie : 24 août 2017

4ème de couverture :

Hiver 1709, dans le sud de la Bretagne. Une vague de froid sans précédent s’abat sur le Royaume de France, déclenchant une famine effroyable. Arzhur de Kerloguen, modeste hobereau breton, assiste impuissant à la mort du dernier de ses sept enfants. Sa femme perd la raison et lui, les ultimes fragments de sa foi. Maudissant dieu, il décide de devenir plus cruel encore que le seigneur ne le fut avec lui. Printemps 1715, dans les îles Caraïbes. L’Ombre, un farouche capitaine, fait régner la terreur dans ces meurs du bout du monde qu’il écume sans relâche. Lors de l’attaque d’un galion espagnol, il épargne un prêtre jésuite et le fait prisonnier. Un affrontement s’engage alors entre les deux hommes sur l’épineuse question de l’existence de dieu. Autour du père Anselme et de l’Ombre gravitent nombre de flibustiers : fuyard, déclassés, prostituées, gueux et autres gibiers de potence exiguë pour ces hommes qui ne se sont pas choisis, mais se retrouvent condamnés à vivre et à mourir ensemble, avec l’immensité de la mer pour seul horizon.

Mon avis :

On va suivre l’histoire de deux hommes au cours de ce roman. Arzthur de Kerloguen, un ancien père de famille n’ayant plus d’héritier suite à la famine et au froid mordant de cette période et dont la femme est tombé dans le mal suite à la perte de ces enfants, et Anselme, un prêtre jésuite prit en otage à bord de Sans Dieu lors d’un raid de pirates. Nous allons suivre l’affrontement de deux hommes que tout oppose, mais que beaucoup de choses vont également rapprocher. C’est au XVIème siècle que se raconte l’histoire du Sans Dieu, un endroit exilé ou la foi n’a pas ça place.

J’ai beaucoup aimé ce livre. C’est la première fois que je lis un roman de piraterie, et j’en suis totalement satisfaite. D’autant plus que l’auteur est française, ce qui est plutôt rare dans mes lectures.

En lisant ce livre, on réussit à ce mettre à la place des personnages facilement, à ressentir leur douleur, leur rancœur, ainsi que les méfaits que pouvait apporter cette époque. Je n’hésite donc pas à dire que je recommande vivement ce livre !

Ma note : 17/20

Lien Amazon : Le Sans Dieu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :